La Secession Du Katanga: Temoignage: (Juillet 1960 - Janvier 1963) par Jacques Brassinne De La Buissiere

March 21, 2019

La Secession Du Katanga: Temoignage: (Juillet 1960 - Janvier 1963) par Jacques Brassinne De La Buissiere

Titre de livre: La Secession Du Katanga: Temoignage: (Juillet 1960 - Janvier 1963)

Auteur: Jacques Brassinne De La Buissiere

Broché: 662 pages

Date de sortie: July 11, 2016

ISBN: 2875743384

Éditeur: P.I.E-Peter Lang S.A., Editions Scientifiques Internationales

La Secession Du Katanga: Temoignage: (Juillet 1960 - Janvier 1963) par Jacques Brassinne De La Buissiere est disponible au téléchargement en format PDF et EPUB. Ici, vous pouvez accéder à des millions de livres. Tous les livres disponibles pour lire en ligne et télécharger sans avoir à payer plus.

Jacques Brassinne De La Buissiere avec La Secession Du Katanga: Temoignage: (Juillet 1960 - Janvier 1963)

Le 30 juin 1960, le Congo n'est plus une colonie belge mais un Etat independant. Rapidement, la riche province du Katanga fait secession sous la conduite de Moise Tshombe, ennemi politique du Premier ministre Patrice Lumumba, profitant de l'inertie d'une Belgique plus preoccupee par ses problemes propres que soucieuse de ses interets en Afrique. Nombreux furent les Belges qui, de bonne foi, ont cru au succes de la secession du Katanga . Un ensemble d'elements permit d'y croire pendant quelques semaines: les attitudes du roi Baudouin et du gouvernement Eyskens allaient dans ce sens. C'etait sans compter avec la prise de position negative des Nations Unies et des Etats-Unis qui souhaitaient bouter les Belges hors du Congo et surtout de ne pas exporter la Guerre froide en Afrique. Mais s'appuyant initialement sur le gouvernement de Patrice Lumumba, les Nations Unies allaient rapidement dechanter. Au depart, le Secretaire general Dag Hammarskjold fut persuade que tous les ennuis qu'il rencontrait etaient dus a l'omnipresence des Belges. Une fois ceux-ci partis, pensait-il, tout rentrerait dans l'ordre. Il n'en fut rien: l'ONUC dut reconquerir le Katanga par la force des armes pour le compte du gouvernement congolais. Il fallut deux ans et demi, pour reduire les gendarmes katangais, chasser les mercenaires, au prix de nombreuses vies, et mettre fin a la secession du Katanga. Les Europeens restes sur place, souvent avec courage, seront quant a eux baptises Katangaleux . L'auteur de cet ouvrage fut l'un d'eux. Ce livre leur est dedie et vise a les sauver de l'oubli.